Ma cuisine est une pharmacie, une trousse de secours bien cachée.   Grande nouvelle, stupéfiante nouvelle.

Si j'avais écouté ma grand-mère je serais un peu moins ignorante de ce fait.   Elle était au courant, elle.  Elle connaissait les trésors cachés de nos placards, que ce soit pour nous soigner ou pour nous rendre belle.  Et surtout, et c'est important à notre époque, c'est naturel et économique.

Je vais vous donner quelques indications.  Naturellement on ne soigne pas le cancer avec le contenu de nos placards bien que certains ingrédients aient des vertus anticancéreuses, mais on peut remédier à quelques bobos.   J'ai d'ailleurs déjà parlé des bienfaits du miel dans un post précédent. 

Et puis, quoi de plus agréable que de se soigner ou se prémunir contre certains bobos tout en dégustant des bons petits plats.  C'est-y pas agréable ça...

En voici déjà quelques unes, mais la liste étant longue, je posterai en plusieurs fois.

L'ail :

Pour prévenir les maladies cardio-vasculaires, anti-inflammatoire, combattre la grippe, les refroidissements, la diarrhée et en plus fortifier et tonifier le corps.      

C'est incontestablement le condiment le plus répandu au monde, l’ail est à la fois curatif et préventif puisqu’il stimule la circulation sanguine et tue les bactéries. En 79-23 av. J.-C., il servait d’antidote contre les piqûres d’insectes, les morsures de chiens et de serpents, en plus de neutraliser les effets nocifs de certaines plantes vénéneuses. Aujourd’hui, il est reconnu comme un antibiotique naturel qui joue un rôle de prévention dans le développement de plusieurs maladies. 

Il contient de l'allicine, un de ses principaux principes actifs qui réduirait les plaques d'athérome responsables des accidents cardio-vasculaires (rassurez-vous je recopie, je suis pas devenue savante d'un coup de baguette magique).   Par ailleurs, les flavonoïdes et les tocophérols qu'il contient auraient un effet protecteur contre les cancers de l'estomac et de l'intestin à condition d'en manger environ 6 gousses par semaine. 

Petit truc :

Ajoutez l'ail 20 minutes ou moins avant la fin de la cuisson, afin de préserver le plus possible ses principes actifs et ainsi protéger vos artères.  L'idéal est de la manger cru.

 

Le basilic :

Les feuilles et les sommités fleuries du basilic ont beaucoup de vertus pour la santé :
 Le basilic a des propriétés contre les troubles digestifs : il est surtout renommé pour ses vertus antispasmodiques, particulièrement au niveau du tube digestif. Les feuilles de basilic sont utilisées en infusion pour soigner l’indigestion et le manque d’appétit. Elles sont également employées dans le traitement des flatulences et des ballonnements. 
Mettre quelques gouttes d'essence de basilic dans votre bain, c’est un bon moyen de retrouver votre tonus physique et mental.
Le basilic serait aussi bénéfique contre certaines maladies des voies respiratoires, et faciliterait la lactation.
 
Les feuilles de basilic sont aussi riches en calcium, en phosphore et en vitamines A et C. Elles contiennent également du bêtacarotène (en petites quantités) et du camphre.  Le basilic a des propriétés antibactériennes et de conservation.  Il réduit également l’anxiété et permet de lutter contre les spasmes musculaires.  Selon des croyances anciennes, il éloignerait aussi les moustiques.


Petit truc :

- infusion de basilic (sédatif, antirhume, digestif) : laisser infuser une cuillère à soupe de feuilles dans une théière d’eau bouillante pendant 10 minutes, filtrer, boire chaud.

- une infusion de basilic frais utilisé en compresse, soulage les problèmes oculaires dus à la fatigue (ex : trop longtemps sur canalblog et ses blogs merveilleux).

en cuisine ne pas cuire le basilic, il perd sont goût.

 

La cannelle :

Moulue, en bâton ou sous forme d'huile essentielle, la cannelle triomphe des  microbes et nous aide dans la lutte contre le diabète et pour perdre du poids. 

Elle prévient les maladies cardio-vasculaires grâce aux triglycérides qu'elle contient. Certains de ses composés apparentés à l'insuline entraînent une diminution du glucose sanguin et du cholestérol.  Grâce à l'enzyme 5-lipoxygénase elle  nous aide en cas d'asthme, rhume allergique et psoriasis.

Respirez de la cannelle serait un remède coupe-faim et aiderait en cas de fringale lors d'un régime (faudra que je teste). 

Infusée dans du vin rouge et sucrée au miel, elle est un bon remède contre la toux et les refroidissements.

Petit truc :

Saupoudrez les fonds de tarte de cannelle avant de déposer vos pommes.  Un régal qui soulagera vos allergies. 

 

Le curcuma :

Possède des propriétés anticancéreuses (dans les pays où il est très utilisé le taux de cancer est beaucoup moins élevé du fait de sa consommation).  Il a également des effets bénéfiques dans le traitement de maladies du cerveau comme l'alzheimer.   Il est en plus excellent pour réduire les graisses qui peuvent s'accumuler dans le foie grâce à ses qualités diurétiques.  Possède des vertus antioxydantes, soulage les ballonnements.

Il entre dans la composition du curry en poudre.  A utiliser dans les soupes, sauces, salades, riz, oeufs poissons et crustacés. 

Petit truc :  

Pour bénéficier de ses vertus antioxydantes, ajoutez 1 cuillère à thé (5ml c'est la quantité recommandée par jour) de curcuma ou de curry en poudre en fin de cuisson au riz, pommes de terre, légumes, potages....  Sachez toutefois que si pour certains plats en sauce le curcuma est presque invisible, il donnera au riz, aux pommes de terre ou aux pâtes une couleur orangée.  Pas désagréable du tout, mais qui peut être lassante à la longue.

 

Le gingembre :

La plus connue de ses vertus est son pouvoir aphrodisiaque.  Mais il est bien plus utile que ça.   Il combat les nausées et vomissement, il a un léger effet anticancer, est anti-inflamatoire, donne de bons résultats dans les douleurs liées à l'arthrite.  Tout cela grâce à une quarantaine d'antioxydants bien caché dans sa racine.

Petit truc :

Mélangez 4 graines des cardamone et 1/2 cuillère à thé de gingembre dans une tasse remplie à moitié d'eau et à moitié de lait. Chauffez à feu doux puis filtrez.  Efficace contre les nausées de la femme enceinte.

Pour bien digérer ou en cas de lourdeur après un repas, couper 1 tranche d'1 cm de gingembre et la mettre dans une tasse d'eau chaude.  Laissez infuser 5 minutes, filtrez et buvez.

 

A bientôt pour de nouveaux remèdes naturels.