Il y a quinze jours trois semaines, nous étions marteau dans une main, tirelire dans l'autre, prête à la casser pour aller trouver un rayon de soleil n'importe où dans le monde (enfin selon nos finances of course) pour se débarasser, se sécher de cette humidité et de ce froid que nous avions chez nous.

Mais, au moment de lever le bras et de l'abattre avec délicatesse sur ce pauvre cochon qui n'en peut rien, mais c'est son rôle et sa destinée, ne voilà t-y pas que l'astre récalcitrant a trouvé le remède contre son invisibilité et  décidé de pointer le bout son nez au dessus-de nos têtes.

Le problème c'est qu'il chauffe un peu fort le gaillard et que tout ce que l'on désire, c'est trouvé un peu de fraîcheur, d'ombre, d'eau.   Je sais le Belge est râleur et jamais content.  Mais si.  La preuve : il pleut 3 jours, il râle et veut du soleil, il fait plus de 25°, il râle et veut de l'eau.  Il recommence à pleuvoir, il rerâle pour les mêmes raisons.  Jamais content, et encore, allez voir du côté des agriculteurs, ce sont les meilleurs râleurs au monde.  

Le problème c'est qu'en Belgique, c'est tout ou rien.  Tu passes allègrement de 15° à 25-30° en deux trois jours quand c'est pas direct.   Jules César avait raison, de tous les peuples de la Gaulle, les Belges sont les plus braves, car il en faut de la bravoure pour aimer et supporter notre météo.

Pour en revenir à nos moutons, nous étions donc sur le point de dépenser nos maigres économies pour aller voir ailleur si l'herbe est plus verte, mais pourquoi?   Pourquoi bon sang?  Il y a tant de coins magnifiques dans notre petit pays et souvent on ne le sait même pas, car on se cantonne toujours aux mêmes choses, la mer, les ardennes.  Et encore je suis gentille, car pour certaines personnes visiter un endroit veut dire aller manger un bout ailleurs que dans sa propre ville, ou faire un parc d'attraction, mais ne rien découvrir sur le côté.

On s'extasie devant un lac Français, Suisse ou autre en se disant purée, pourquoi on a pas ça en Belgique.  Mais si on l'a.  Pas un lac de montagne bien sur car  chez nous, bein y en a pas, de montagnes, on a des lacs.  On se découvre une envie de visiter le patrimoine étranger alors que chez nous, une partie de la population n'en a rien à cirer, mais le fait d'office en vacance.   Ils trouvent les forêts différentes, pourtant un chêne c'est un chêne, même les vaches ils les trouvent pas pareilles.   Pourtant elles ont aussi 4 pattes, une tête, un corps et un pis pour la lait.  Mais c'est comme ça.  Aveugle en son propre pays, esprit en éveil à l'étranger.   Dommage.  

J'ai découvert cette semaine qu'il y avait un lac à Vielsalm.  Bon c'est vrai que la géo et moi, on est pas très copains surtout quand je ne connais pas la région.   Mais on est au 21ème siècle et il y a internet qui, si parfois il nous pompe pour cause de lenteur, de pub, de malware, spyware et tous les trucs en ware inutiles, est vraiment pratique pour découvrir des coins nichés là où on ne savait même pas qu'il y en avait.  Merci à toi Google Sama.

Je vais vous présenter, deux endroits, situés, le premier dans la province de Liège et le second la province du Luxembourg et qui sont magnifiques.

Le premier c'est le site de l'abbaye du Val Dieu.   

L'ancienne abbaye du Val-Dieu est un monastère de moines cisterciens situé à Aubel dans le pays de Herve en Province de Liège. Fondée aux environs de 1215 par des moines venu de Hocht elle est fermée en 1812.

001bis                 003bis

006bis                   008bis

009bisQuelques vues de l'extérieur et intérieur de l'abbaye.

017bis     018bisUne fois la visite de l'abbaye terminée, une petite promenade dans le petit parc du site, vous reposera au calme.  Une brasserie vous attend également sur le site, mais attention, elle est fermée le mardi et devinez quoi???  Nous y sommes allés un mardi, en plus faisait 30°. 

Le deuxième endroit que je vous propose est le Lac des Doyards à Vielsalm.

Voici la description trouvée sur leur site : 

La promenade du lac des Doyards (2 km):
A deux pas du centre de Vielsalm et de la gare, cet itinéraire est tout à fait plat et parfaitement praticable avec une poussette ou une chaise roulante. Un très beau pavillon est posé sur le lac avec des animations musicales en été. Il est également possible de faire du pédalo. Plaine de jeux et cafétéria à disposition. Info: réception village de vacances des Doyards: 080/21 75 52.
Baignade interdite. Festivité en saison (15 août)
Société de pêche «La Salmiote» à Vielsalm:
Pêche dans le lac des Doyards ou en rivière. Le permis de la région wallonne disponible à la poste est obligatoire (+/- 15€ pour une année) + permis par jour (8 €), semaine (20 €) ou année (50 €) en vente à la Maison du Tourisme de Vielsalm.  

Je confirme, la promenade est très praticable et c'est effectivement tout plat.  Pour les personnes à mobilité réduite,  il y a des bancs tous les 200m à peu près ce qui fait que l'on peut se reposer avant de repartir pour 200 autres mètres.   Il y a une cafétaria à la moitié du parcours avec des jeux pour enfants.  Cette fois nous avons eu de la chance, c'était ouvert et un perrier citron bien frais a été le bienvenu, ainsi qu'un repos mérité.   Si vous avez des difficultés pour marcher mais que les personnes qui vous accompagnent n'en ont pas, le chauffeur peut aller rechercher la voiture et vous reprendre à cet endroit sans problème, il y a un parking.

018bis005bis

004bis009bis

Une fois que vous vous êtes promenés, rafraîchis, détendus au bord du lac et d'une bonne bière pourquoi ne pas se mettre un peu à la culture?

A quelques kilomètres de Vielsalm, se trouve le château de Salm.  Disons plutôt les restes du château, mais bien restaurés.   Dommage que ce soit privé et que l'on ne puisse voir que l'avant.   Naturellement faut aimer les vieilles pierres, je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde, mais avec des enfants c'est magnifique.  On peut leur expliquer l'histoire en leur disant qu'ils sont un prince, une princesse, un chevalier et qu'ils vivent dans cet endroit, qu'ils doivent défendre leur château contre le méchant et terrifiant ennemi qui veut le conquérir.  L'histoire c'est magique, c'est gai.  Bien que j'ai jamais pensé ainsi à l'école, mais on change d'avis heureusement.

Unn château du 14ème siècle à Salmchâteau : deux tours imposantes, une entrée étroite, un accès malaisé : l’idée que nous avons du château fort est ici réalité !

salmchateau-chateauPhoto copiée sur leur site.

Les suivantes by myself.  Aucun commentaire sur la différence de qualité je vous prie.

 

036bis

028bis

033bis

Je vous souhaite à tous une bonne promenade et à la prochaine visite touristique.