Oui, oui, vous lisez bien "pâtotto".

Cherchez pas dans le dico, vous ne le trouverez pas.

Définition de "Pâtotto" : Contraction des mots risotto et pâtes.   Je ne sais pas si le mot otto existe vu que l'italien et moi sommes aussi copain qu'un chat et une souris.    Tout simplement, un risotto fait avec des pâtes, donc qui n'est plus un riz-otto, vu l'absence de riz, mais qui devient un pât-otto, vu la présence de pâtes.  Vous suivez?    Ok.  Pour le procédé?   Pareil que pour le risotto.   Sauf que vous ne faites pas revenir du riz, mais des pâtes.  N'importe lesquelles, mais naturellement pas des feuilles pour lasagne, ou des canellonis ou des trucs gros comme mon pouce.   L'idéal, les coquillettes ou les petites pâtes grecques, qui en plus apporteront confusion chez vos convives vu leur ressemblance avec des grains de riz.   

Quoi?   Faut bien innover dans la vie, sortir de la routine.  Mortelle la routine.   Pas bô la routine.   Vive la création culinaire.   

En plus des pâtes et du potiron.  Eh oui, je suis parfois un petit peu folle, un tout petit peu, j'ai dis.   Non mais.   J'en entends penser jusqu'ici.

007  

Je sais, ça ne paraît pas très appétissant vu comme ça, des pâtes oranges, des traces de sauce sur le bol (désolée, les avais pas vues avant la photo et avais la flemme d'en refaire une autre et de toute façon les pâtes avaient déjà été avalées quand j'ai téléchargé les photos sur le pc.  Et puis, suis pas à Masterchef, topchef et tous les trucs en chefs qui en jettent.  Fais simple ici).  

Mais pas s'arrêter au visuel, même si je sais que l'on dit que l'on mange d'abord avec les yeux, mais j'avoue que quand j'ai vraiment la dalle, les yeux passent en derniers et mon estomac en premier.   En plus, à part servir le tout dans un potiron évidé, Halloween, halloween,  difficile de présenter un truc qui cuit tout ensemble de manière artistique.

Bon revenons à notre recette avant de prendre racine.

Ingrédients pour 2 personnes :

des pâtes - env 200 g (suis sûre que vous l'aviez deviné) du potiron - 300g quand il est épluché (ça aussi) de l'ail (3 gousses - j'aime bien et me fous pas mal de mon haleine depuis que l'on a inventé le dentifrice) - 1 cube de bouillon au choix (ici légume) de la crème fraîche, (pas allégée, de la bonne, bien crêmeuse, qui donne des kilos en trop, mais qui fait des sauces si onctueuses)- huile d'olive -  sel - poivre et pour les audacieuses, celles qui n'ont pas peur de pleurer, d'avoir un ulcère à l'estomac dans quelques années, de la purée de piment, 1 bonne cuillère à café.

J'ai fait le plat au wok.  Plus facile, anti-adhèsif, et surtout facile pour touiller sans en mettre partout sur la cuisinière.

Epluchez et coupez en morceaux pas trop gros, votre potiron.   300g pour 2 personnes.

Faitez chauffer l'huile, environ 2 cuillères à soupe dans le wok.  Une fois l'huile chaude, jettez-y l'ail en entier (pelé quand même) et laissez les gousses un peu roussir.  Une fois qu'elles sont roussies, mais pas cramées sinon ça devient amer, les retirer de l'huile et faites-en ce que vous voulez.  Les manger si vous aimez, les utiliser pour vous protéger de l'hyper-tension, des pucerons ou des vampires ou tout simplement direction poubelle.

A la place des gousses d'ail mettre les dés de potiron et laissez les rôtir.  Surveillez pour pas avoir des morceaux trop rôtis.  (faut pas qu'ils deviennent purée, ce sera pour plus tard)

Ajoutez vos pâtes, du sel, du poivre et faites revenir deux, trois minutes.   

Une fois vos pâtes bien enrobées, ajoutez votre cube de bouillon que vous aurez dilué dans 1/2l  à 3/4 l d'eau chaude.   Ne mettez pas tout d'un coup, faites comme pour un risotto, allez-y petit à petit, la cuillère de piment et laissez cuire doucement à feu doux.   Ajoutez le bouillon au fur et à mesure que les pâtes absorbent celui déjà utilisé.  

Petit à petit, certains morceaux de potiron vont se réduire en purée (maintenant il peu) et faire une espèce de sauce qui va envelopper les pâtes.

Une fois vos pâtes cuites, ça prend un peu plus de temps que de les cuire à l'eau, ajoutez la crème fraîche et laissez réduire de manière à former une sauce onctueuse.   Rectifiez l'assaisonnement.

Dégustez bien chaud.

Bon appétit.