Je ne sais pas pour vous, mais parfois il m'arrive d'avoir des parfums, des odeurs, des envies qui me trottent dans la tête.   Cela m'est arrivé mercredi.  Je me suis réveillée avec des odeurs de pomme-cannelle-orange et j'ai gardé cette odeur en tête toute la journée avec en plus une envie de la dévorer.

Pour y rémédier, une seule solution.  Un peu de cuisine.

Un cake aux pommes revisité.   Un ajout d'épices, d'alcool et le tour est joué.   Bizarre, mais cette odeur me fait déjà penser aux fêtes de fin d'année.   Peut-être est-ce dû au temps très chaud et ensoleillé que nous connaissons pour le moment.   20° près du chauffage et de l'eau à volonté.  

Une p'tite recette en passant.  Vous pouvez aussi prendre votre recette préférée de cake aux pommes.   Je n'irai pas vous punir si vous faites abstention de la mienne.  Quoique.......

001

Ingrédients :

2 pommes (jonagold pour moi, mais prenez celles que vous aimez) - 135 g de beurre mou(125 g si vous utilisez un moule en silicone ou si vous chemisez votre moule avec du papier sulfurisé) - 120 g de sucre en poudre - 3 oeufs - 200 g de farine - 1/2 sachet de levure chimique - des épices  (cannelle, gingembre pour moi) - 5 cl de grand-marnier (je n'avais pas de jus d'oranges, pas d'oranges non plus et de toute façon c'est meilleur)

Epluchez les pommes (c'est mieux) et coupez-les en petits dés.

Dans une terrine, fouettez 125 g de beurre ramolli et le sucre jusqu'à obtenir une crème homogène.  Une petite remarque sur cette étape, je ne suis jamais arrivée à avoir une crème homogène lorsque je fais ça, j'obtiens toujours une crème grumeleuse mais le cake n'en souffre pas et en sort à chaque fois indemme et parfait.

Incorporez les oeufs un à un en mélangeant vigoureusement.  Ca vous fera un peu de sport en même temps.   (pas de batteur électrique, sinon sport = 0)

Ajoutez la farine, la levure et les dés de pommes.   (Touillez encore vigoureusement, non mais, c'est pas en 30 secondes que vous allez vous muscler)

Versez cette pâte dans un moule à cake, normal allez-vous me dire, mais vous pouvez aussi la versez dans n'importe quel moule de votre choix, il suffira alors d'adapter le temps de cuisson selon l'épaisseur.  Un peu de calcul en plus pour stimuler les neurones.   Vous voyez je pense à votre bien-être.  Sport + math = un esprit sain dans un corps sain.   

Cuire dans un four préchauffé à 150° pendant 1 h.  Vérifiez après 45 minutes, car le mien était cuit.

Sortez le cake du four et arrosez-le directement avec le grand marnier.   Pas le dire, mais il y avait un peu plus de 5 cl.  J'ai pas de mesure qui fait ça, donc j'ai pris 1 dl et j'ai essayé d'arriver plus ou moins à la moitié, mais vu que les maths et moi ça fait deux, qu'en plus j'avais pas mes binocles, je compterais plus sur 7 cl, mais ce n'en était que meilleur dixit les tricoteuses du jeudi.  

Démoulez le cake sur une grille et laissez-le refroidir.  Chaud c'est indigeste et on sent pas l'alcool.

Petit conseil : j'ai fait ce cake le mercredi et nous l'avons déguster le jeudi après-midi lors de notre atelier tricot.  Il n'en était que meilleur, les épices étaient présentes sans être obsédantes et l'alcool avait bien parfumé toute la pâte ce qui n'était pas le cas lorsqu'il a été froid le jour de sa cuisson.  J'avais triché, j'avais coupé une tranche pour goûter.   

Bon appétit.