Ah les galettes.  Cette bonne tradition belge qui ne se perd pas.  Galette ou gaufre?   Je sais que pour les français une galette c'est quelque chose de plat, style crêpe ou alors comme la galette des rois.  En Belgique on fait dans le simple.   Galette = gaufre mais sans levure, soit molle, dure style biscuit sec, fine ou normale.  Gaufre = galette, mais avec de la levure de boulanger.  De toute façon l'une ou l'autre, c'est délicieux.

Pourquoi au lait de coco et pas au lait de vache?  Tout simplement parce que tout doucement, j'achète de plus en plus de laits végétaux et qu'il faut bien voir s'ils s'accomodent de la même manière et surtout avec le même résultat.  Et aussi pour protester contre ces conn.... de fermiers qui de plus en plus enferment ces pauvres petites bêtes (les vaches pas les fermiers, bien que ce serait une idée géniale), qu'elles ne voient plus un seul brin d'herbe de leur vie, qu'elles sont renfermées dans un espace réduit.  Finies les gambades dans les prés, fini de respirer le bon air pur de la campagne (mwouais, ça c'est à voir le moment, pas en période d'épandage en tout cas).   On va finir par avoir un lait qui n'aura plus aucun goût donc je proteste à ma petite manière et je sais que je ne suis pas la seule et comme on le dit si bien "les petits ruisseaux font les grandes rivières".

Mais pourquoi coco?  Parce que j'avais plus que celui-là.   Quand je dis lait de coco, je ne parle pas de celui en conserve que l'on utilise pour faire des curries ou autres plats asiatiques, celui qui ressemble à un genre de pâte et qui est beurk quand on le goûte (le goût quand il est nature, après préparation, miam), je parle de celui que l'on vend en brique comme le lait de vache.  Vous pouvez aussi avoir du lait d'amandes, de noix, de noisettes, d'avoine et c'est délicieux.  Dommage que le prix soit encore si cher.

003

Pour obtenir ces galettes, on va partir d'une recette traditionnelle et la transformer un petit peu.   Que celui qui n'a jamais fait une recette sans respecter ce qui était écrit, me jette la première pierre.   On fait toutes ça.

Ingrédients : 400 g de farine - 3 oeufs - 125 g de beurre fondu - 100 g de sucre - 1/4 l de lait de coco ou autre si vous préférez.

La recette originale disait : 50 g de sucre, mais je trouve que c'est trop peu, 2 oeufs, mais j'en ai mis 3 je suis pas pourquoi, 1 pincée de cannelle, mais comme c'est du lait parfumé, j'ai évité et puis j'en mets jamais de toute façon.

Si vous êtes comme moi, que vous mesurez vos gestes et évitez ceux inutiles, on va procéder autrement que dans la recette et ce qui est génial c'est que le résultat est le même.

Prendre un grand saladier et une balance, normal faut bien peser à moins que vous ayez l'oeil, y pesez directement la farine et le sucre.   On évite ainsi de prendre un plus petit plat pour peser, de toute façon on va le verser dans le grand.

Dans une petite casserole, pesez 125 g de beurre et ajoutez le lait.   Faites tiédir à feu doux afin que le beurre fonde.  (encore un bol d'économisé point de vue vaisselle)

Prenez un autre saladier, cassez les oeufs, mettre les jaunes avec la farine et le sucre et les blancs dans le saladier vide.  Battez-les en neige.

Ensuite, mélangez les jaunes, la farine, le sucre avec le lait et le beurre fondu tièdes.  (on commence par les blancs, comme ça, pas besoin de laver les fouets entre les deux actions).

Petite parenthèse : ne jamais retirer le batteur de la pâte avant de l'avoir éteint surtout s'il reste de la pâte sur les fouets.  Le risque?   Une nouvelle déco pour votre cuisine.  Des spitures partout.    Maintenant, si vous aviez en projet de changer la peinture et que vous hésitiez pour le prix, vous pouvez essayer....

Vous devez obtenir une pâte lisse et sans grumeaux.  Vous pouvez vérifier dans le saladier ou sur les murs, c'est au choix.

Ajoutez délicatement les blancs en neige.  Faut pas les casser, sinon, galette molle, plate, vu qu'il n'y a pas de levure dans la pâte c'est eux qui vont la faire gonfler.   Vous devez obtenir une pâte ni coulante, ni épaisse.   Je dirais genre pâte à cake.

002 

Chauffez votre fer à galette, beurrez-le.  Mettre un peu de pâte, je fais avec une louche et je mets 1/2 environ, de toute façon si vous voyez que la pâte coule et déborde de vos moules, c'est qu'il y en a de trop.

Cuire 3 à 4 minutes.  Je dirais plus 3 que 4 mais tout dépend du fer et de sa puissance.  Entre chaque cuisson, commencez la vaisselle, rangez le désordre qu'il pourrait y avoir, téléphonez à votre zhom ou aux copines, jouez à Candy Crush Saga sur Facebook et si vous êtes aussi douées que moi, une part = 1 fournée au top de la cuisson, juste dorées ce qu'il faut et pas trop pâles ou trop bronzées voire cramées.   Selon votre fer, il faudra peut-être beurrer entre chaque cuisson ou toutes les 4, ce que j'ai fait ou peut-être pas du tout.

Mettez-les sur une grille au fur et à mesure qu'elles sont cuites afin qu'elles refroidissent ou si vous aimez, dégustez la première, la meilleure de la fournée.  Tant pis pour les autres, ils avaient qu'à être là et de toute façon c'est vous qui avez fait tout le travail, donc à vous la récompense.

Dégustez avec un bon café, thé ou chocolat chaud, nature, avec des la chantilly, du chocolat, ou autre garniture si vous en avez envie.

Mon verdict après cuisson : je ne retrouve pas le goût de la coco après cuisson, ni quand c'est chaud, tiède ou froid, mais quelques minutes après avoir mangé une galette, j'avais quand même un petit goût de noix de coco en bouche.    Je les trouve plus légères qu'avec du lait de vache et tout aussi bonnes.   A refaire sans hésitation.

Bon appétit.