Je sais quz je me fais moins présente sur le blog pour le moment et je le serai encore moins, mais il y a une bonne raison, vous la découvrirez à la fin de l'article.

Je n'étais pourtant pas inactive, mais fonctionnait au ralenti.   Normal, suis de Namur.   Emblême : l'escargot.  

Ici, un sac au crochet tout simple, mais qui sort un peu de l'ordinaire par ses rayures et son look.   

Malheureusement, tête en l'air que je suis, j'ai oublié de prendre des photos au fur et à mesure de la réalisation, faut dire que je voulais le terminer rapidement.   Vous en aurez, mais prises après, mais cela ne vous généra pas si vous voulez le réaliser tellement il est facile.

DSCN6821 Voici le sac, réalisé en trois coloris de coton avec un crochet n°3.   Le coton se crochetant normalement avec du 4, je n'ai pas doublé le sac, car avec du 3 les mailles sont bien serrées.   Ce qui tombe bien, vu qu'il est réalisé en mailles serrées.

DSCN6822 Un fond séparé constitué de deux rectangles, taille au choix.   Je les ai assemblés et glissé à l'intérieur une bande de plastique pour rigidifier un petit peu le sac.    Le corps est constitué d'un autre rectangle crocheté séparément et qui fait tout le périmètre du fond.   Il se crochète en longueur et pas en hauteur.     Une poche crochetée de manière à avoir une moitié haute et une autre plus courte et cousue après sur le corps du sac, une fois celui-ci cousu avec le fond.

DSCN6825 Voici une photo du fond vu de l'extérieur

DSCN6828 Pour agrémenter un petit peu et coupé l'effet bagnard des rayures, j'ai simplement relevé de chaque côté du sac quelques mailles et crocheté deux bandes en mailles serrées d'une longueur suffisante pour arriver à les croiser au milieu.   Un gros boutons, ici fait en pâte Cernit, les tient fixées au sac par quelques points.

DSCN6829DSCN6830 Pour la fermeture, ne voulant pas mettre de fermeture éclair car pas de doublure et surtout car je suis pas douée pour les mettre, j'ai relevé sur le dos du sac une vingtaine de mailles et j'ai crocheté un rectangle en mailles serrées.   Mais comme le rectangle ne me plaisait pas et que ne j'avais pas envie de tout défaire, j'ai replié les oins pour lui donner une forme triangulaire, mais je suis certaine que vous l'aviez vu sur la photo.

DSCN6831 Voici la fermeture vue de près

DSCN6823Vu qu'il n'y a pas de doublure, j'ai du faire un petit ourlet dans le haut et comme ce n'était pas très joli à regarder une fois le sac ouvert, j'ai cousu un ruban tout le long.   J'ai fait à l'endroit de fixation des lanières, deux petits anneaux avec ce ruban qui serviront à attacher mon portefeuille, comme sur la photo et pour l'autre les clés pour par devoir tout vider pour les retrouver.

DSCN6834DSCN6832 Pour l'anse, j'ai crocheté tout simplement 6 chaînettes.    Je les ai cousues de chaque côté.  Pour qu'elles gardent une certaine rigidité et ne pas me retrouver avec un sac qui traîne par terre après 1 semaine, j'ai enfilé des perles à 3 endroits diffférents, bloquées par des noeuds.   Aux fixations au sac et au milieu et je dois dire que ça fonctionne très bien.

Voilà, un tuto un peu particulier, mais facile à réaliser.

 

DSCN6835DSCN6836 Et voilà!!!!  A force de crocheter, tricoter, malaxer des pâtes polymères, de coudre, bref de me servir sans arrêt des mes petites mimines, je me suis chopée une tendinite au pouce gauche.   Ha! ha!, je sais c'est marrant.   Conclusion : 3 à 4 semaines sans me servir de la main, ordres du doc.    J'avoue que c'est dur et c'est seulement le 2ème jour.   Oui, je sais j'ai attendu avant de consulter pensant que ça passerait tout seul.    Bein quoi, il y a bien des miracles à Lourdes, pourquoi pas à Verviers?????

Je remercie Canalblog pour son vérificateur d'orthographe qui est activé chez moi et qui n'a corrigé aucune faute et pourtant, vu que je ne sais pas écarter les doigts, j'ai tapé des z à la place des a et beaucoup d'autres fautes aussi.   Deux fois plus de temps pour écrire quelques lignes que d'habitude.

Bon crochet à toutes et j'espère arriver quand même à faire des petites choses car je m'em......de trop à rien faire et surtout ça me manque.