Hier, c'était notre atelier tricot et comme toute bonne hôtesse, je sers toujours des petites ou grandes douceurs avec le café.

Au départ je voulais faire des petits choux fourrés à la crème pâtissière, mais j'avais mal caculé le nombre d'oeufs, je n'en avais pas assez.  Malheureusement la pâte était déjà faite et il fallait bien l'utiliser.

Soudain, petite lumière au-dessus de la tête, une idée germe.  Et si j'en faisais des gaufres ou des petits gâteaux?  Est-ce possible.?

Petite recherche sur internet afin de savoir si on pouvait utiliser la pâte à choux autrement que pour faire des choux, des éclairs, des cygnes ou autres pâtisseries traditionnelles et là.....paf, la désillusion.   L'invention tant espérée se trouvait être tout simplement une découverte archéologique.  D'autres que moi avaient eu l'idée des gaufres et nous étions nombreuses.

Je me suis donc promenée sur les différents blogs en lisant les recettes et les témoignages, me suis bien amusée car presque chaque personne pensait avoir inventer la recette.  Tu parles, je suis remontée jusqu'à un blog américain datant de 2006 qui déjà la proposait.  Me suis arrêtée à celui-là sinon, j'aurais fini par croire que celui qui a inventé la pâte à choux, l'a fait pour faire des gaufres.  Vraiment aucune idée de quand la recette date.

Le seul point positif et commun à tous ces blogs étaient le fait que tout le monde trouvait ces gaufres légères et délicieuses.  

Je sais que je suis parfois bizarre, du moins c'est ce qu'on me dit, mais ce n'est pas vrai.   Je n'aime ni les galettes ni les gaufres, mais j'aime en faire. Cherchez pas à comprendre.   Je n'en mange que lorsqu'elles sont encore chaudes et uniquement les deux premières.  Pourquoi?  Sais pas, c'est comme ça d'aussi loin que je me souvienne et je sais que ma petite maman me disait déjà la même chose.

Une fois les deux première gaufres cuites, devinez quoi?  Je les ai mangées.   Heureusement que je l'ai fait avant de toutes les faire et de les servir telles quelles.  Ce n'était pas terrible.  Faut dire que de la pâte à choux nature ce n'est pas folichon à la dégustation sinon on ne les farcirait pas de différentes choses délicieuses.  J'ai compris pourquoi tout le monde les servait accompagnées de Nutella (beeerk) de confiture, de glace ou autres garnitures sucrées. 

J'ai donc repris ma pâte et l'ai améliorée tout en espérant que l'ajout fait, les gaufres allaient rester légères.

J'ai donc goûté une gaufre améliorée et là, enfin, c'était délicieux.   Un petit bémol quand même, les gaufres sont meilleures quand elles sont encore chaudes ou tièdes.  Tout le monde les a trouvées bonnes froides, mais les ayant goûtées avant, j'avoue que c'était moins bon.  Toujours aussi léger, mais avec un petit truc en moins.   On a essayé des les repasser au four, mais rien à faire.  Faut les déguster directement ou avant qu'elles ne soient tout à fait refroidies.   

J'avoue que c'est une recette que je ne referai certainement jamais dans sa version sucrée, mais que je testerai certainement dans une version salée pour être servie en entrée ou en plat léger.

Voici donc la recette que j'ai utilisée et son amélioration.  

DSCN7671  

DSCN7672

 

 La pâte de base est celle de Mercotte 

J'ai juste légèrement changer les ingrédients en ajoutant, une fois la pâte terminée, deux sachets de sucre vanille et deux cuillères à soupe de miel au gingembre.  A vous de choisir ce que vous voulez comme ingrédient sucré.  J'avoue qu'ici, la quantité a été suffisante, les gaufres étaient légèrement sucrées, ni trop peu, ni trop.  Ajoutez à celà un nuage de sucre impalpable au moment de servir et ce sera parfait.

Surveillez la cuisson car à un moment vous vous dites, elles sont trop pâles, je peux encore laisser une ou deux minutes, mais au bout de 30 secondes, votre gaufre est dorée à point.   Je dirais, pour un gaufrier mis sur température maximum, 4 pour mon Téfal, il a fallu 3 à 4 minutes de cuisson.  Maintenant tout dépend de la cuisson que vous préférez.

Bon appétit.