Généralement je ne fais pas d'article style "publicité ou autre", mais ici, je vais faire une exception.

Via le blog, j'ai eu l'opportunité d'avoir le livre "Le secret du poids" de Florende Delorme.   Pourquoi l'avoir choisi?  Tout simplement parce que le poids et moi on est pas très copains que j'ai des kilos à perdre et que je me décourage assez vite avec les régimes.

Pourquoi vouloir perdre du poids?  Tout simplement point de vue santé.   Je vais devoir avoir d'ici 4 ou 5 ans (si le dieu tout puissant qui me sert de chirurgien accepte et arrête de me dire que je suis trop jeune) avoir une prothèse à chaque genou.   Merci arthrose, mon amie et ennemie des mes jours, mois et années.  Mais pour cela, il faut que je perde quelques kilos.   Plus facile à dire qu'à faire.   Voilà donc pourquoi, j'ai accepté de lire et de faire un article sur le livre, après l'avoir reçu et testé.

J'ai donc lu le livre, très rapide et très compréhensible.   Et.....j'ai été, très, très sceptique.  J'avoue que plus je lisais, plus je me disais que c'était trop beau pour être vrai, que le secret du poids, que ce soit pour le garder, en perdre ou en prendre, ne pouvait pas se résoudre à ce simple système.   Puis, en y réfléchissant un peu plus, je me suis dite que dans le fond, cette méthode était la base même de n'importe quel régime équilibré.

J'ai testé et j'ai approuvé.  Pas pour une perte de poids, car cela je ne l'ai pas encore fait, mais pour manger sans restriction et cela sans prendre et gramme.  Et cela a marché.

Le principe?  Tout simple.  Celui du budget.   Pareil que pour nos finances.   On se fixe un total et on évite de le dépasser.  Ok, je sais, c'est comme pour tous les autres régimes.  Ici, ce qui m'a intriguée, c'est le nombre de calories.   Généralement lorsque vous faites régime, l'on vous dit de consommer entre 1200 et 1400 calories, de supprimer les matières grasses, le sucre et d'éviter au maximum les féculents.   Ici, rien de tout cela.  Vous continuez à manger de tout comme vous le souhaitez et quand vous le désirez.  D'où mon très très grand scepticisme du départ.

Mymy étant donc très, comme vous l'avez compris, sceptique, intriguée et n'y croyant absolument pas, a donc pris la décision de mettre en pratique ce fameux principe de budget.

Je ne le fais que depuis 10 jours. 8 jours avec pour objectif de voir si je gardais bien mon poids de départ et, maintenant, je continue mais dans le but de perdre doucement ces foutus kilos en trop.

Le budget auquel vous avez droit dans le cas d'une alimentation normale, c'est-à-dire, sans régime est basé sur le nombre de calories dont une femme avec une activité normale à droit.   

Je ne vais vous mettre que les exemples de ce que j'ai mangé pour 3 jours afin de ne pas vous obligé à lire un roman d'Alexandre Dumas.  Je signale que je n'ai jamais utilisé de produits lights ou allégés.   Pour cuisiner, j'utilisais de l'huile d'olive ou de la margarine.

1er jour :

Matin : 2 tranches pain complet - un peu de beurre et de confiture - 1 cacao (nesquik) avec 250 ml de lait 1/2 écrémé.  Le beurre et la confiture ne sont pas light.  

10h : 1 banane  

midi : 1 pomme de terre moyenne - 100 g (environ) de blanc de poulet - 200 g de champignons frais - sauce tomate maison.

16h : 1 crème au chocolat maison : (pudding en poudre vanille + lait + sucre + chocolat noir)

soir : potage cerfeuil maison avec crème fraîche - salade tomate, mozzarella (1 boule entière) vinaigre balsamique - 1 tranche de pain complet avec un peu de beurre

Grignotage devant le pc le soir : 2 cookies 

2ème jour :

matin : pas de changement, le même qu'hier 

10 h : 1 pomme. 

midi : macaronis sauce au fromage et courgettes(environ 150 g de courgettes en tranches) 1 steak haché pur boeuf (100 g pile)

16 h : 1 banane.

Soir : Salade - thon (1 boite thon au naturel) 1 oeuf dur - mayonnaise.  

Grignotage soir : 1 pomme.  

3ème jour : 

matin : 50 g de muësli croquant avec copeaux de chocolat - 1 dl de lait 1/2 écrémé -  1 petite tasse de compote de pomme maison. 

10 h : 1 banane.  

midi : 1 pomme de terre moyenne - 200 g de choux de Bruxelles - 1 steak boeuf - sauce crème fraîche. (déglaçage de la sauce de viande avec ajout d'environ 1 dl de crème.  Je sais pas très light)

16 h : 50 g de chocolat Côte d'Or noir et orange. 

soir : salade composée de riz complet (50 g environ) 1/2 poivron rouge cru - 1 tomate - 1 oeuf dur et mayonnaise.  

 

Pour les boissons, c'était soit du Coca Zéro (pas bon je sais, mais m'en fous) ou de l'eau avec du jus de citron sans sucre (3 citrons pour 1 l d'eau).  Je ne bois ni café ni thé.

 

Ma première semaine a été basée sur le même type de menus.  Si vous faites attention, vous pouvez voir que je ne me suis privée de rien.  Chocolat, crème fraîche, mayonnaise et autres produits que généralement on exclus des régimes, sont dans la liste.   Je me suis conformée à ce qui était dit dans le livre, juste compter les calories.

Je n'ai pas utilisé le nombre total de calories que auquel j'avais droit par jour, je suis légèrement en-dessous, mais pas de beaucoup.

Comme la méthode est basée sur le principe d'un budget, lorsque vous n'utilisez pas toutes vos calories, vous pouvez vous permettre de consommer, si vous en avez envie, l'excédent lors d'un repas plus festif ou beaucoup plus calorique.   Je ne l'ai pas fait cette semaine donc je ne sais pas si cela aurait eu une influence sur le résultat.  L'inverse est tout aussi valable.  Si vous consommez plus de calories sur une journée, vous n'avez qu'à diminuez de la quantité en trop  les jours suivants.

Mais, à propos du résultat, qu'en est-il?

Et bien, surprise.  Malgré tout ce que j'ai mangé, je n'ai pas pris un seul gramme après une semaine et pourtant je pensais vraiment avoir pris 1 ou 2 kilos.  J'ai, au contraire, perdu 300 gr environ, cela est certainement dû au fait que pendant 2 jours de la semaine, j'ai consommé beaucoup moins que ce que à quoi j'avais droit (environ 300 calories en moins).

Depuis 2 jours j'ai donc attaqué la phase "amaigrissement" en ne me fixant un budget diminué de 200 calories par rapport à ce que je viens de tester. Je ne souhaite pas perdre trop vite, 3 à 4 kilos par mois serait suffisant Je continuerai en ne me privant de rien, juste en adaptant les menus au nouveau nombre de calories. Si je vois que, par rapport à mon objectif, la perte est insuffisante, je diminuerai encore de 100 calories.  Même en faisant cela j'aurai des menus qui au total, feront plus de calories que ceux d'un régime donné par diététicienne.

Que dire maintenant de la méthode?

Vous l'avez vu, c'est efficace.   Mais, et il y a toujours un mais, j'avoue que c'est contraignant de devoir peser chaque aliment afin d'en compter les calories.  L'auteur du livre, dit que petit à petit on s'habitue et que l'on connaît les calories sans devoir aller chaque fois regarder dans une table de calories et j'espère que c'est vrai.

J'ai pris un repère pour le riz et les pâtes.  Je me sers toujours du même récipient pour choisir la quantité, ainsi je n'ai plus à les peser.  Pour les nouveaux achats de viande, j'ai fractionner en portions de 100 grammes avant de mettre au congélateur, pareil pour les légumes qui sont en portions de 200 gr.  Reste les fruits, plus difficile, donc pesage à chaque fois car vous n'avez pas toujours le même calibre de pommes ou la même taille de bananes.    Pareil pour les desserts faits maison.  Faut chaque fois tout prendre en compte et c'est assez fastidieux.  Je pense que les personnes qui achètent leurs crèmes ou compotes toutes faites ont plus facile car les calories sont marquées sur l'emballage, mais bon, c'est moins bon et cela comptient pas mal d'additifs (sucre ou sel, plus tout le reste).  Les matières grasses ne sont pas non plus très facile à calculer.  Dans les tables des calories on vous parle de cuillère à café ou cuillère à soupe, mais quand je regarde dans mes couverts, j'ai 2 sortes de cuillères à café et elles ne sont pas de la même dimension, donc je fais toujours 'environ".

Recommanderai-je le livre?   Oui, car de un, il se lit facilement et rapidement.  Il est bien expliqué et la méthode marche.

Le secret du poids de Florence Delorme.