IMG_20180624_161630

Je vous ai toujours dit que je posterais aussi bien ce que je rate que je que je réussis.  Vous allez avoir le plus beau raté de ma vie en cuisine  bien que la tarte au riz que j'ai un jour voulu réaliser doit être à un niveau supérieur.

Ayant invité une personne pour souper, j'ai fait mon petit menu tranquillos, choisissant des mets simples mais goûteux.  J'avais aussi une envie, faire des légumes un peu différents.  J'ai déjà testé cette recette, du moins une recette équivalente, avec du potimaron et, dixit mon amie, c'était délicieux.

Me voici donc lancée dans la préparation du repas, très simple.  Rôti de porc à la Hoegaarden rosée, frites et carottes rôties au four.  Comme dessert, une bonne dame blanche maison.  Jusqu'ici rien d'insurmontable.

On prend donc l'apéritif, on papote et on rigole, puis vient le moment de passer à table.  

Mymy va donc ouvrir le four pour sortir les carottes et là, grosse surprise, c'est loupé de chez loupé.  Plus loupé que ça tu agonises, tu râles et tu meurs.

Normalement voici ce que j'aurais dû trouver dans le four : 

Avouez que comparer à ce que j'ai obtenu, il y a un monde, ou pour être plus correcte, une galaxie de différence.

C'st à ce moment là que tu te dis, soit j'en rigole ou j'en pleure et devinez quoi, j'en ai bien rigolé, ainsi que la personne qui devait les manger.  Il les a prises en photo d'ailleurs, au cas où...  ou plutôt pour bien se foutre de ma poire en la regardant, et je le comprend, car j'ai fait pareil, et c'est pourquoi je n'hésite pas à partager ce met hors du commun avec vous.

Comme quoi, personne n'est à l'abri de rater un truc aussi stupide que des bêtes carottes au four.  

Pourtant j'ai bien suivi la recette, la température donnée, les ingrédients, sauf qu'en regardant la photo maintenant, je me dis que dans la recette il est marqué "coupez les carottes en bâtonnets", mais je me rends comptes qu'elles sont en réalité coupées seulement en deux.  

Vu que mes pauvres bâtonnets ressemblaient plus à un truc composé à 95 % de caoutchouc et de semelle en cuir, j'aurais peut-être du laisser cuire encore quelques minutes et j'aurais peut-être eu des chips?  Qui sait?

Bref, après ce partage culinaire intense, je vais dans mon relax, draguer en toute gentillesse mon ventilateur.

Bonnes vacances et bon soleil à toutes et tous.   Je ne vous dis pas bon appétit, vu ce que j'ai tenté de cuisiner.