Depuis quelques jours il fait beau et beaucoup d'enfants en profitent pour jouer à l'extérieur, ce qui en soit est une très bonne chose, vu les gadgets informatiques dont ils sont déjà dotés dès le plus jeune âge.

Cet après-midi fut exactement comme ça, à une petite exception près.   J'avoue qu'en entendant ces gosses jouer, je suis restée baba, doit-on en rire, en pleurer, ou s'en inquièter?

 

citation-devant-la-betise-humaine-meme-les-dieux-sont-impuissants-anonyme-186548

 

Description de la scène :

Trois enfants, deux garçons âgés d'environ 10 ans et une fille un peu plus jeune, je dirais 8-9 ans.

Je les entendais rire, courir, se taquiner, jusqu'au moment où ils décidèrent de jouer à chat perché sur les marches du temple en face de chez moi et celles de maisons.   Rien de particulier, des gosses qui jouent.

Soudain, quelques cris d'effroi : "j'espère qu'elle ne t'a pas touché ?".  Je pensais qu'un des gosses ralait car il avait été touché, mais je me trompais et très fort.

En regardant par la fenêtre, je me suis rendue compte, que la gamine, lorsqu'elle devait toucher un garçon, devait se mettre devant lui et crier "touché".

Je me suis dite qu'ils avaient inventé une nouvelle façon de jouer, mais je me trompais encore une fois.

De nouveau les même cris, "elle t'a touché, elle t'a touché ?"  et l'autre gamin de répondre "oui".

Et là, surprise !!!!  Le premier gosse hurle dans la rue, "tu es impur", "elle t'a touché", "une fille ne peut pas te toucher pendant le ramadan".  

Imaginez ma surprise, à peine 10 ans et déjà en train de faire le ramadan, et surtout, sortir des âneries pareilles.  Je n'ai rien à vraiment à reprocher à ces enfants, sauf qu'ils sont, et pourtant beaucoup disent que ce n'est pas vrai, endoctrinés

 

dès le plus jeune âge. 

Déjà, ils ne sont pas en âge de faire le ramadan et surtout, ils ne sont pas en âge de considérer les filles de leur âge comme des personnes qui les rend impurs s'ils se font toucher, soit dans leurs jeux, soit par un pur hasard.

J'en veux aux adultes, leurs parents, leurs imans qui du haut de leur religion qu'ils interprètent chacun à leur manière, donnent à ces enfants, une fausse image de ce qu'est vraiment leurs croyances, bien que de plus en plus, les anciennes croyances, se trouvent ensevelies sous les nouvelles qu'ils prêchent et prônent comme étant vérité.   

J'ose à peine imaginer comment seront ces enfants âgés maintenant d'une dizaine d'années, quand ils auront 20 ans et qu'ils côtoyeront des femmes adultes, vu comment ils les considèrent déjà lorsqu'elles sont enfants.

Je sais qu'ils ne faut pas faire une généralité, mais malheureusement, ces cas deviennent de plus en plus nombreux et nous montrent une petite image de ce que sera notre futur et surtout celui de nos enfants et petits-enfants, si on laisse de tels propos être ouvertement tenus, sans discuter avec ces enfants et sans leur montrer combien ils sont dans leurs torts.

Mais il faut toujours rêver et croire qu'un jour ?????

C'était mon petit coup de gueule de la semaine