IMG_20180525_121719

J'avais deux petites tables qui soupiraient dans un coin, désespérant un jour de retrouver une nouvelle jeunesse.  Elles étaient déjà d'un certain âge, souvenir de ma maman, et rendaient encore de bons services quand vous aviez besoin d'un endroit où déposer un bouquin, une tasse ou un verre.

IMG_20180520_102523

Comme vous pouvez le voir, elles n'étaient plus de toute première fraîcheur, comme leur propriétaire, et avaient vraiment besoin d'une cure de jouvence, également comme leur propriétaire.  Ici la plus grande des deux, car j'ai effacé la photo de la petite sans le faire exprès.  Nouveau smartphone, donc fallait que je m'y retrouve un peu.  On a plus 20 ans et je passais d'un Windows phone à un Androïd.  Pas pareil.  

J'ai donc sorti le papier de verre et avec un peu d'huile de coude et de sueur, ouais, j'ai fait ça alors qu'il faisait chaud, très chaud chez nous.  Ca arrive, pas souvent, mais pour le moment on est gâtés mais on ne va pas se plaindre de la chaleur.

Une fois les tables bien poncées, et après avoir juré des milliers de fois car il y a des rainures sur ces trucs et les poncer ne fut pas le top, j'ai autant poncé mes doigts que le bois, j'ai sorti les pinceaux et les peintures ou plutôt, j'ai sorti les pinceaux et suis allée acheter des peintures.  Vive les testeurs qui sont très utiles lorsque l'on a des petites surfaces à peindre.  En général, je ne regardais que les testeurs des marques Levis ou Colores del Mundo, mais en faisant le tour dans les rayons du brico, je me suis rendue compte que d'autres marques en faisaient et parfois en pot un peu plus grands que les tubes ou trucs avec rouleaux de Levis.  

Voici le résultat sur la première : 

IMG_20180525_121820

Je viens de remarquer en regardant la première photo, celle avec les deux tables, que la bougie que j'avais posée sur la petite à laisser des traces de cire, certainement à cause de la chaleur.  Ce n'est pas un défaut de peinture.  On ne les voit que très peu sur cette photo-ci.

IMG_20180525_121847

Et la deuxième.  Sur la photo, on ne s'en rend pas compte, mais le rouge est vraiment pêtant et lorsque j'ai mis la première couche, je trouvais ça trop vif.  J'ai donc sorti le ruban de masquage et fait des triangles sur le plateau de la table que j'ai peints en parme comme sur le dessous, mais c'était moche.  J'ai donc retiré le ruban, passé une autre couche de rouge, que j'ai essuyée avec une éponge de manière à ce que les triangles soient toujours visibles, mais avec un effet estompé.

J'ai d'abord mis une couche de blanc et comme je n'avais pas mis mes lunettes lorsque j'ai acheté les testeurs, je ne me suis pas rendue compte que le blanc était pour de la peinture au pochoir.  Pas plus mal, car vu qu'elle est épaisse, une seule couche à bien couvert le brun foncé du bois.

Ensuite deux couches avec les coloris différents et pour terminer, vu que la peinture était mate, deux couches de vernis satiné pour protéger le tout.

Comme vous le constatez, c'est coloré.  C'est ce que je voulais car les murs de l'appartement ont été repeints en blanc et même si c'est lumineux, mais vu les fenêtres et portes fenêtre que j'ai, même en noir ce serait lumineux, j'ai dur de m'habituer sans les couleurs.  Avant c'était bordeaux et framboise.  Heureusement le manteau de la cheminée est en bleu pêtant, ainsi que le mur derrière les armoires de la cuisine, blanches, mais on ne le voit pas beaucoup.   

Je trouve que ça donne un petit côté un peu bohême, hippie, je sais pas.

Bonne journée à toutes et tous.